Tambour pour l’équinoxe du printemps | Psychonaute